Mon présent de Noël, une coupure digitale.

Dernière mise à jour : 25 déc. 2021



Cette année pour Noël, je m'offre une semaine de coupure digitale. Je n'aime pas le terme "detox" bien qu'il soit fort adapté - en ce qui me concerne en tout cas - quand on parle de connexion aux réseaux sociaux. Alors je parle de coupure (ça aurait pu être rupture mais ça sonnait trop dramatique).


Et là, j'en ai besoin 🙌🏻 Je ne les supporte plus. Voilà, c'est dit. Me séparer de mon téléphone ? Oh non non non, certainement pas. Mon téléphone, cette prolongation de mon cerveau ... cet incroyable outil de travail qui me permet notamment de communiquer avec mes proches, de capturer de jolies souvenirs, de trouver mon chemin, de noter mes rendez-vous, de gribouiller mes idées, d'écouter de la musique, de poster ici, de téléphoner par là ... Bref, mon téléphone, cet indispensable petit outil hybride mi-moi, mi-technologique, m'est nécessaire au quotidien. Or, j'ai cette appli (ActionDash) sur mon écran d'accueil qui, chaque jour, me balance à la figure mes statistiques de connexion. Le temps, le moment, les app', le nombre de déverrouillages, ... Y jeter un œil me confronte au temps passé et, pour beaucoup,"perdu" en ligne. Parce qu'en fait, le temps passé connectée ne m'est majoritairement pas utile, en fait je Scroll. Je Scroll sur insta, je Scroll sur Facebook, je Scroll sur Pinterest, je Scroll. Outre la partie que je consacre à mon travail et que j'adore (ben oui, pour communiquer avec vous !), il y a la partie "loisirs" sur les réseaux sociaux. Oui, je m'amuse avec les filtres parce que ça fait rire ma môman et mes enfants, oui je poste ou reposte par envie quelques mignonseries, oui je m'informe sur des comptes soigneusement choisis, mais une fois ces actions réalisées en pleine conscience, je suis happée. Happée par l'algorithme, happée par les mises à jour de feeds, happée par ces courtes vidéos qui n'en finissent pas, happée par les réseaux. Et quand je relève la tête ... Mon app' me dit que ce sont plus de 12h cette semaine que j'ai passé en ligne, soit l'équivalent d'une journée que j'aurais pu passer à vivre. Donc oui, COUPURE est le mot. Je vais peut-être avoir les doigts qui tremblent, les yeux qui piquent, la tête qui cogne, le ventre serré de ne pas savoir... Pour m'aider c'est simple, je supprime (momentanément) mes applications.


Ciao Facebook

Ciao Instagram

Ciao LinkedIn

Ciao Messenger

(WhatsApp je te garde, coucou)

Hop, pas de demi mesures. Des que ce billet est posté, c'est terminé.


Et puis j'ai deux romans à terminer depuis cet été (j'adore l'auteur Jean-Christophe Grangé et après "les promises", je me plongerai dans "Né sous une bonne étoile" d'Aurélie Valognes. Voilà, voilà, si vous cherchiez de la lecture ...). On se retrouve en janvier, je vous dirai comment ça a été. Et j'essayerai de trouver une stratégie pour ne plus me laisser avoir ... La stratégie de la volonté, du timing, de je ne sais quoi qui fonctionnera avec moi. D'ailleurs, quelles sont les vôtres si vous en avez ? J'ai trouvé pour vous aider, parce qu'à me lire vous vous êtes peut-être dit qu'en fait vous aussi, des propositions de digital detox ici et ici que je trouve plutôt sympa. A mon avis, j'irai piocher dedans à la rentrée ! Bon je deviens fort longue et vous devez avoir autre chose à faire que de lire les états d'âme en cette veille de Noël.


Alors on se retrouve en janvier et d'ici là je vous souhaite de très belles fêtes de fin d'année ✨ Merry HoHOhO0o ! Des bisous, Aline